31/08/2018

Terres rares

Il y a ces "terres rares", métaux précieux indispensables à nos outils connectés et batteries du futur, enjeux géopolitiques. Et les autres bientôt rares, les terres arables, qui vont être objet d'enjeux vitaux pour l'alimentation mondiale. 

Quelques soient les politiques agricoles choisies, c'est encore pour longtemps que de la terre nous produirons nos ressources alimentaires. La gestion des terres agricoles, une nécessité admise unanimement. 

Vu de Terre Sainte, je continue à ne pas comprendre comment Genève a pu sacrifier une part importante de ses terres les plus productives pour la création d'une zone industrielle, la ZIPLO, qui plus est largement dévolue à l'horlogerie de luxe, à la joaillerie.

Industrie vulnérable s'il en est, les "crises horlogères" jalonnent l'histoire de ce pays. Têtes dans les écrins, le secteur est en surproduction. Un article du Temps de juillet dernier citait la destruction, par le groupe Richemont, sur deux ans, de 520 millions de francs de montres en surplus.

J'en conviens, avec ce billet, je n'apporte strictement rien au débat pointu qui s'étend de Charrot-les-poireaux à Romanshorn.

 

 

06:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.