30/09/2018

Patrimoine bâti : danger !

Genevois, réagissez !

Des témoins importants de l'architecture moderne sur votre territoire sont en danger. Le Plaza, et les bâtiments de la station d'épuration d'Aïre. Œuvres des fortes personnalités que furent les architectes Marc-Joseph Saugey pour le Plaza en 1952, et Georges Bréra en 1964 pour Aïre. En une époque où l'audace était tolérée, celle, encore optimiste, des Trente Glorieuses. 

Ces deux ensembles sont dûment répertoriés dans le recueil en deux tomes "L'architecture à Genève", 1919-1975, édité par la Direction du patrimoine et des sites DAEL, de la République et Canton de Genève (Payot 1999). Ils figurent, évidemment, aux inventaires genevois et fédéral.

Ediles du moment, assumez cette reconnaissance !

Vous trouverez bien les idées et les moyens de justes reconversions de ces édifices. Par exemple :

Le Plaza, une des plus belles salles d'Europe, en ville qu'il faut animer, à proximité de la gare centrale de Genève-Cornavin, d'accès aisé, d'autant plus avec le développement des transports publics.
Un formidable potentiel pour des activités publiques, culturelles, ludiques, y compris dans les étages de l'immeuble. Un pôle urbain vivant.

plaza.jpg

 

La Verseuse, Aïre. Un magnifique et pur exemple d'architecture moderne, animée, sculpturale.
Deux bâtiments dans un site sauvage, dans ce paysage exceptionnel, peu connu, du Rhône genevois.
Lieu idoine pour des activités publiques, voire didactiques (l'écologie du Rhône ?) accessible par le fleuve, but d'excursions.

VRN_Verseuse17_IMAH_CTheiller_201612_1.jpg

 

Et de grâce, ne parlez pas argent : grandeur et servitudes d'une métropole régionale à connexions planétaires, que se veut Genève !

PS : Pour d'autres patrimoines, pour des regards sur "L'Ailleurs" : grandgeocoucou.com

 

 

09:31 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Cher Monsieur,
Genevois, je suis scandalisé par la possible destruction du Plaza (j'apprends concernant la station d'Aïre). Nos édiles peuvent agir, notamment le Conseil d'Etat, mais ne le font pas car elles n'ont aucun courage. Il est vrai que certains membres de ce corps semblent plus attirés par les palaces étrangers que par nos perles architecturales! Triste canton de Genève!
Cordialement,
Jacques Louis Davier

Écrit par : Jacques Louis Davier | 30/09/2018

Les commentaires sont fermés.